Media / Press

MEDIA / PRESSE

2017

6 abril 2017

“‘El Hoy no circula no sería suficiente el día de hoy’: Ramón Ojeda Mestre, el hombre que redujo el tráfico en Ciudad de México cuando era la urbe más contaminada del mundo” – Ramón Ojeda Mestre est le point focal national du CIDCE au Mexique / Ramón Ojeda Mestre is the the CIDCE national focal point for Mexico

HERE

2016

21 décembre 2016

Ponencia de Fernanda de Salles, Investigadora en el Centro Internacional de Derecho Medioambiental Comparado en la Universidad de Limoges, en el Simposio Migraciones Climáticas celebrado el 22 de Noviembre en Madrid.

ICI / Aqui

Article for Wharton Initiative for Global Environmental Leadership on the CIDCE, business schools and the COP22.

HERE

10 novembre 2016

Entretien de Michel Prieur, Président et fondateur du CIDCE, par M. Othman Essakalli Le Matin TV le 10 novembre 2016 à Marrakech lors de la COP22.

Interview of Michel Prieur, CIDCE President and Founder, by Mr. Othman Essakalli Le Matin TV on November 10, 2016 in Marrakech during the COP22.
ICI / HERE

19 september 2016
Entretien sur la Convention Internationale sur le Statut des Déplacés Environnementaux élaborée et proposée par le CIDCE. Entretien par Isabelle Dupuis de la représentante du CIDCE Eleanor Mitch à l’ONU à New York lors du Sommet des Nations Unies sur les Réfugiés et les Migrants, 19 septembre 2016. ICI

Interview on the International Convention on the Status of Environmentally-Displaced Persons drafted and proposed by the CIDCE. Interview by Isabelle Dupuis of CIDCE Representative Eleanor Mitch in New York at the UN during the Summit for Refugees and Migrants, September 19, 2016. HERE

16 septembre 2016
Entretien par LEVERT.MA avec Michel Prieur sur la COP22 à Rabat «Crise de l’eau, changements climatiques & migration» le 16 & 17 Septembre au siège du ministère des affaires étrangères et de la coopération à Rabat.
ICI

04 July 2016
Michel Prieur: “Towards an International Legal Status for Environmentally Displaced Persons” Michel Prieur (University of Limoges) delivers his Keynote address at the one day workshop “Climate Refugees: Beyond the Legal Impasse” on Monday 4 July 2016 at the University of East Anglia Law School.
HERE

2014

29 septiembre 2014
Encuentro Constitucional por la Tierra – Michel Prieur Francia – Corte Constitucional de Colombia
AQUI

26 september 2014

Michel Prieur, uno de los redactores del Convenio Europeo del Paisaje visitó la Universidad de Caldas el pasado 23 de septiembre del 2014, para orientar la Cátedra Abierta Permanente de Actualidad Jurídica y Sociojurídica, encuentro académico que organiza el Centro de Investigaciones Jurídicas, Políticas y Sociales de la Institución.
Periodista: Juan Alberto Arias Osorio
AQUI

22 septembre 2014
ALFREDO PENA-VEGA ET MICHEL PRIEUR – “JUSTICE ENVIRONNEMENTALE ET TRIBUNAL DE CONSCIENCE” Vidéo ICI / Video HERE

RÉSUMÉ DE LA VIDÉO

Les insuffisances de la justice environnementale internationale conduisent à créer un tribunal d’opinion sur la nature et l’environnement pour alerter l’opinion publique et les gouvernements sur les crimes environnementaux menaçant la planète. A l’occasion des conférences de l’Université permanente de l’Université de Nantes, le sociologue Alfredo-Vega et le professeur émérite Michel Prieur, doyen honoraire de la faculté de droit de Limoges, ont discuté de ces différents enjeux.

Alfredo Pena-Vega est sociologue, enseignant-chercheur à l’EHESS et au Centre Edgar Morin, et coordinateur du Tribunal International de la Nature. Il est auteur de plusieurs ouvrages, dont Pour une politique de l’humanité ?, avec Edgar Morin (Atlantique, 2009) et L’émergence de la conscience européenne chez les jeunes – Enquête en Poitou-Charentes, avec Nicole Lapierre, Julien Lefour et Jennifer Vincent.

Michel Prieur est agrégé de droit, doyen honoraire de la faculté de droit de Limoges et professeur émérite. Directeur de la revue juridique de l’environnement.Président du centre international de droit comparé de l’environnement, il est auteur du Précis Dalloz, droit de l’environnement.

ALFREDO PENA-VEGA AND MICHEL PRIEUR – “ENVIRONMENTAL JUSTICE AND CONSCIOUSNESS COURT”
VIDEO SUMMARY

The shortcomings of international environmental justice lead to create a tribunal of opinion on the nature and the environment to alert the public and governments on environmental crimes threatening the planet. On the occasion of conferences Permanent University of the University of Nantes, Alfredo Vega, a sociologist and professor emeritus Michel Prieur, Honorary Dean of the Faculty of Law of Limoges, discussed these issues.

Alfredo Pena- Vega is a sociologist and professor-researcher at the EHESS and Edgar Morin Centre and Coordinator of the International Court of Nature. He is the author of several books, including “New Politics of Humanity”, with Edgar Morin (Atlantique, 2009) and the “Emergence of European Consciousness Among Young People – Survey in Poitou-Charentes”, with Nicole Lapierre, Julien Lefour and Jennifer Vincent.

Michel Prieur is a Law Professor (agrégé), Honorary Dean of the Law School of Limoges and Professor Emeritus. Director of Legal Environnemental Review. Président of the International Centre of Comparative Environmental Law, he is author of the Précis Dalloz on Environmental Law.

2013

Diálogos – Capítulo 24 – Michel Prieur – Cósimo Gonzalo Sozzo
Un programa íntegramente producido por la Dirección de Comunicación de la UNL que consiste en un ciclo de charlas que convoca en cada capítulo a dos personas destacadas a nivel local, nacional o internacional, en la que una de las dos asume el rol de entrevistador y guía el diálogo en el que surge una diversidad de temas, acuerdos y miradas acerca de los mismos.
Capítulo 24 – Michel Prieur – Cósimo Gonzalo Sozzo
Derecho Ambiental Internacional
Michel Prieur, jurista profesor honorario de Universidad de Limoge.
El jurista, destacado docente, investigador de la Facultad de Derecho y Ciencias Económicas de la Universidad de Limoges, Francia reconocido por su labor en la redacción de normas internacionales de protección del medio ambiente. Doctorado
Honoris por la UNL.
Cósimo Gonzalo Sozzo, docente investigador UNL.
Secretario de Ciencia y Técnica de la Facultad de Ciencias Jurídicas y Sociales de la UNL. Coordinador Académico de la Maestría de Derecho Ambiental, Patrimonio Cultural y
Urbanismo, Gonzalo Sozzo.
AQUI

2011

11 noviembre 2011
Published on Nov 11, 2014
La Facultad de Ciencias Jurídicas y Sociales (FCJS) de la Universidad Nacional del Litoral (UNL), en co-organización con la Municipalidad de Santa Fe, lleva a cabo el “Congreso Mundial de Derecho, Política y Gestión de Riesgos de Desastres: Aportes para la construcción de naciones y comunidades resilientes”, el cual tendrá lugar los días 10, 11 y 12 de noviembre de 2014, en el Paraninfo de la UNL.

Con el objetivo de contribuir a las agendas de debate existentes en torno a la regulación y gestión de las desastres, el Congreso reunirá a juristas, gestores, ONG, legisladores y jueces de todo el mundo, a través de la puesta en marcha de un foro de debate y de la elaboración de recomendaciones y propuestas.

El encuentro hace foco sobre tres espacios forjadores de regulación e institucionalidad en torno a las catástrofes, que se encuentran actualmente en marcha a nivel global: la agenda Post Hyogo 2005-2015, que planea la realización de una conferencia Mundial en Sendai, Japón en marzo 2015; la agenda Post Río + 20 y la agenda de Cambio Climático Post Cophenague.
AQUI

12 maio 2011
Michel Prieur, el abogado y docente reconocido en todo el mundo por su trabajo en derecho ambiental recibió el Doctorado Honoris Causa de la UNL en abril de 2001. Universidad Nacional del Litoral de Santa Fe
AQUI

2007

4 septembre 2007 : Entretien avec Michel Prieur, 3ième réunion du Groupe de travail
ICI

30 juillet 2007 : Entretien avec Michel Prieur et Nicole Notat, 2ième réunion du Groupe de travail
ICI

23 juillet 2007 “Construire une démocratie écologique : institutions et gouvernance, entretien avec Michel Prieur, Groupe de travail 5”
ICI

1973

17 juin 1973

Conférence mondiale à Beyrouth pour la protection de la mer Méditerranée contre la pollution.
Sur fond de plages à Beyrouth, la journaliste explique que la Méditerranée est la poubelle de 132 villes. Certaines cités riveraines en sont conscientes d’où cette réunion à Beyrouth à l’initiative de la fédération mondiale des villes jumelées “cités unies”.

Extrait du discours en arabe du ministre du plan libanais, M. BABIKIAN. Le délégué général de la F.M.U.J., Jean-Marie BRESSAND, prend ensuite la parole en expliquant que “tout ce qui sera fait servira la paix et la prospérité non seulement pour les riverains mais pour le monde”. Un des membres interrogé commente le fait que 132 villes de 14 pays différents représentent 100 millions d’habitants et 200 à la fin du siècle. Or toutes ces villes posent problème en ce qui concerne l’assainissement et trop d’égoûts se déversent encore dans la mer comme les images de celui de la capitale libanaise.

Le but de cette conférence est de dire “Unissez-vous”, malheureusement, plusieurs pays étaient absents et les présents ne sont pas tous d’accord, les représentants des pays en voie de développement craignent pour l’essor de leur industrialisation.

Le délégué corse évoque les boues rouges déversées par une société italienne au large du cap Corse (quelques images). la journaliste pose donc la question : n’y a t-il pas de moyens de pression juridiques ? Ce à quoi Michel PRIEUR, professeur de droit à l’université de Strasbourg répond de façon mitigée car il y a trop de réponses juridiques pour être efficaces. Il propose l’élaboration d’une charte de sauvegarde de la Méditerranée qui serait une sorte d’engagement moral pour chacune des villes de prendre des mesures urgentes.

On entend un extrait du discours de Jacques BELLE, directeur de cabinet du ministre de l’environnement, sur des images de Fos sur mer et de l’étang de Berre qui expose les nouvelles normes de rejet des raffineries mises en place qui sont en train d’être ressérées de façon importante, amenant une réduction de 80% des pollutions à terme de trois ans.

La journaliste conclut avec une certaine dérision que tous ces processus seront très longs à mettre en oeuvre, la charte devant, in fine, être approuvée par l’Onu. Images d’archive INA
Institut National de l’Audiovisuel

ICI